Afin de vous proposer lors de vos connexions à notre site, un affichage de contenus personnalisé selon votre navigation, nous souhaitons déposer un cookie dans votre navigateur internet. Acceptez-vous ?

J'accepte Je refuse

Pour plus d'informations sur notre gestion des cookies, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité

Partagez ce contenu

Le magazine particuliers

Payer en ligne en toute confiance

Sur Internet, il est facile de réserver un voyage, d’acheter un cadeau ou d’équiper sa maison, à toute heure, et sans se déplacer, à condition de suivre quelques règles.

Imprimer cet article

Selon une étude publiée en mars 2012 pour Ifop/Generix, les achats sur internet se sont largement généralisés en France, au point que 90 % des Français déclarent avoir effectué au moins un achat sur Internet au cours des 12 derniers mois. Mais comme pour tout achat effectué par correspondance, il est nécessaire de prendre quelques précautions.

Vérifier la crédibilité du vendeur

Avant de passer commande sur un site, vérifiez que celui-ci comporte des coordonnées claires, avec adresse postale, e-mail et numéro de téléphone. Ces informations sont généralement disponibles sur les pages « Qui sommes-nous ? », ou « Mentions légales ». Consultez ensuite les conditions générales de vente, notamment les engagements du marchand concernant les délais de livraison et les conditions d’annulation.

Les obligations des marchands en ligne

Les sites de commerce français ont l’obligation d’annoncer à leurs clients une date limite de livraison, de mettre à leur disposition un numéro de téléphone non surtaxé, ainsi qu’une adresse mail ou un formulaire de contact. Ils doivent aussi les informer de l’existence du droit de rétractation sous sept jours à compter de la date de livraison. Au-delà de sept jours de retard par rapport à la date limite de livraison, le consommateur a la possibilité d’annuler sa commande. La loi impose également aux sites commerciaux le principe du double clic, qui permet à l’internaute de vérifier le détail de sa commande et son montant total avant de la confirmer. Une fois le paiement validé, le marchand doit envoyer un mail de confirmation avec le détail de la commande.

Le paiement sécurisé

Avant de communiquer vos cordonnées bancaires, assurez-vous que vous êtes sur une page sécurisée : elle doit comporter une adresse commençant par « https» et un cadenas fermé au bas de votre navigateur. Il vous sera demandé votre numéro de carte bancaire, sa date de validité, son cryptogramme (les 3 chiffres figurant au dos de la carte), ainsi que, parfois, le nom du titulaire de la carte, voire un code supplémentaire fourni par votre banque. En revanche, votre code confidentiel à quatre chiffres ne doit jamais être divulgué : il est réservé aux achats en magasin. Si votre numéro de carte bancaire a fait l’objet d’un usage frauduleux sur Internet, vous pouvez obtenir le remboursement des sommes débitées, en adressant à votre banque, dans les 70 jours suivant le débit, une attestation contestant le paiement. Certains sites marchands proposent des solutions de paiement spécifiques, tels la e-Carte bleue, une carte bancaire virtuelle délivrée par les banques, le compte Paypal ou le système 3D Secure.

Méfiez-vous des sites étrangers qui peuvent proposer à la vente des produits qui sont en France interdits de commerce en ligne ou dont l’importation est très encadrée. C’est le cas notamment des médicaments, des armes et du tabac.

Pour en savoir plus

www.fevad.com

© Uni éditions – Mig – Octobre 2012- Aurélia Jakmakejian

Imprimer cet article

© Crédit Agricole 2011